Pianos, matières dangereuses, oeuvres d’art, tant d’objets fragiles à transporter lors d’un déménagement. La spécialité du transport de ce type de biens à générer la création d’entreprise de transport spécialisée dans le transport oeuvre d’art en toute sécurité et qui offre des services complets. Il vous sera facile de requérir un devis déménagement qui, en principe, est un devis gratuit.

Transport d’objets personnels

Nous avons tous connu au moins une fois le stress lié au fait de déménager. Si certains optent pour la location de véhicules ou de camions, d’autres préfèrent avoir recours à une entreprise de déménagement qui présente l’avantage d’offrir une assurance transport.

Si l’acheminement de vos effets personnels par l’entreprise de transport ne posera généralement pas de problèmes, vous vous inquiétez probablement plus pour vos objets de grandes valeurs stockées dans un coffre-fort ou dans un garde meuble tendance 2020.  L’avantage de recourir à un professionnel du transport oeuvre d’art peinture est qu’il s’occupera de tous les détails pour vous, en passant de l’emballage au déchargement, sans oublier un éventuel magasinage et à terme l’accrochage de vos œuvres.

Tant les collectionneurs privés que les amateurs d’art reconnaitront qu’avoir recours à un transporteur professionnel garantira à ces objets de valeur la plus haute sécurité.

Transports internationaux d’œuvre

La mondialisation étant ce qu’elle est aujourd’hui, les déménagements internationaux sont de plus en plus fréquents. Qu’il s’agisse d’une sortie du territoire vers un pays limitrophe tel que l’Allemagne ou l’Espagne ou des déménagements plus lointain comme le Canada ou l’Australie, un accompagnement demeure possible.

La première question à étudier est de savoir quel mode de transport œuvre d’art privilégier :

  • le transport maritime : l’export par cargo se présente comme l’option la plus économique mais sera l’alternative la plus longue. Et compte tenu des manipulations mécaniques parfois brutales, il ne sera recommandé que pour les objets lourds et peu fragiles.
  • le transport routier : les chauffeurs conduisent des camions « œuvres d’art » qui est un poids lourds frigorifique permettant de maintenir la température du fourgon entre 18°C et 20°C , pendant le transport afin d’assurer la protection de l’objet d’art.
  • le fret aérien : il s’agit du moyen de transport le plus rapide (l’enlèvement pouvant se faire dans les 24h) mais probablement le plus coûteux. Mais en recourant à des services de groupages, vous pourrez voir le coût réduire considérablement. Pour assurer la sécurité de l’œuvre – qu’il s’agisse d’une sculpture ou d’antiquités – elle sera montée sur palettes.

L’autre aspect non négligeable en matière d’import et d’export concerne les formalités douanières et les formalités de dédouanement. Que vous soyez galeriste ou particulier, vous devez vérifier si votre œuvre est qualifiée de « bien culturel » ou non afin de déterminer si son transport est soumis à autorisation du Ministère de la culture. Lors de cette exportation, votre transporteur spécialisé pourra vous aiguiller dans vos démarches auprès des services des douanes. Ces démarches seront accomplies par un commissionnaire agréé en douane.

Échanges pour expositions temporaires

Au-delà des services au particulier, le transport d’œuvre d’art concerne aussi et principalement les musées qui souvent se prêtent des œuvres d’art entres eux. Ce transport de marchandises particulières peut là encore être routier, maritime ou aérien.

La question à se poser est de savoir si l’œuvre entre dans la catégorie des « trésors nationaux », auquel cas les expéditions ne sont autorisées à quitter le territoire que pour une sortie temporaire – impliquant un retour obligatoire. Les formalités seront également différentes suivant si les envois se font vers un pays européen ou un pays tiers. Cette protection du patrimoine est garantie par le Code du patrimoine.

Manutention spéciale

Emballage

Le type d’emballages dépendra principalement du budget et des consignes reçues. Le conditionnement d’une œuvre est très précis et répond à la théorie des « trois couches » :

  • une première couche, directement au contact de l’œuvre, afin de la protéger de la poussière et des éraflures. Il s’agira généralement de papier de soie ou de papier cristal ;
  • une deuxième couche qui aura pour objectif d’amortir les heurts et vibrations ainsi que d’atténuer les variations de températures (mousse de polyuréthane ou polyéthylène par exemple) ;
  • une troisième couche faite pour faciliter les manipulations et résister aux chocs. Il s’agira généralement d’une caisse en bois.

Magasinage

Même si les compagnies d’assurance imposent en général un transport de porte-à-porte, les contraintes économiques poussent le client à requérir le groupage des œuvres avant livraison. Ceci contraint donc à l’entreposage des objets d’art avant de les acheminer au destinataire final. Il faut donc s’assurer que votre transporteur ait à sa disposition un entrepôt assurant la conservation des œuvres aux meilleures conditions ou qu’il puisse avoir recours à des prestataires assurant ce service.

Manutention

La manutention par le déménageur spécialiste du transport d’œuvre d’art constitue la pierre angulaire de la logistique entourant le service de transport sécurisé. Les déménageurs doivent acquérir une certaine expertise et certains automatismes tels que la protection de l’environnement de l’œuvre, l’appréciation de l’objet (sa fragilité, son poids),  la protection de l’objet à proprement parler (utilisation de gants par exemple).